Close

Puissant décontractant

Choix entre Thai à l’huile et Balinais

THAI à l'huile dit SEN THAÏ (Tradition thaïlandaise-Siam), Le pétillant

Précision : Massage complet. Se pratique sur tatami/futon.

Le massage thaï n’est en fait pas complètement originaire de Thaïlande.

En réalité, il s’est inspiré des principes en Inde avant d’arriver en Asie du Sud-Est, en même temps que le bouddhisme.

Le fondateur du THAÏ est un médecin du Nord de l’Inde, du nom de JIVAKA KUMAR BHACCHA, contemporain de BOUDDHA et médecin personnel du roi de MAGADHA, BIMBISARA, il y a de cela plus de 2500 ans.

KUMAR BACCHA est connu comme un ami de Bouddha et comme le médecin de la communauté des moines bouddhistes. Il est mentionné dans le canon pali, écritures anciennes du bouddhisme de l’école du Sud de Theravada (actuellement surtout répandue au SRI LANKA, en BIRMANIE, au LAOS, au CAMBODGE et en THAÏLANDE).

C’est une technique dynamique qui intègre digito-pression, lissages profonds et étirements doux sur les lignes d’énergie appelées « Sen ».

Tonique et dynamique, le thaï est idéal pour :

  • Lutter contre la fatigue passagère,
  • Les sportifs en phase de préparation et/ou récupération sportive
  • Les personnes ayant effectué des efforts comme des travaux intenses,
  • Besoin d’être revigoré dans son corps et de vitalité dans son esprit.


Ses bienfaits :

  • Détente profonde
  • Relâchement musculaire
  • Apaisement mental
  • Rééquilibrage et relance de l’énergie.
  • Amélioration du sommeil
  • Amélioration de la circulation sanguine
  • Regain de vitalité

  • Les contre-indications * :
  • Opération récente notamment du dos ;
  • Problèmes articulaires
  • Femmes enceintes
  • Maladies évolutives
  • Sciatique, lombalgie, hernie discale, problématique vertébrale ;
  • Cancers ;
  • Fièvre
BALINAIS URUT PIJAT (Tradition indonésienne) le multiple

Précision : Massage complet. Se pratique sur table.

Proche des rituels de bien-être indiens, asiatique et ayurvédique, le massage balinais est une pratique ancestrale et traditionnelle provenant de Bali, en Indonésie.

Résultat de la combinaison de deux cultures proches géographiquement, le BALINAIS URUT PIJAT trouve ses origines, à la fois, chez les Indiens, avec leur médecine ayurvédique, et chez les Chinois, avec leur médecine énergétique.

La tradition ancestrale se traduit, soit par le URUT, destiné à détendre les articulations, soit par le PIJAT, aux techniques plus douces et apaisant également l’esprit.

Effleurages, pressions, frictions, percussions, étirements, énergétique, tout autant de manœuvres et de rythmes variés sur le corps.

 Effets relaxant, dynamisant, tonifiant, sculptant, drainant, il est très complet même s’il est souvent recommandé pour les problèmes de circulation sanguine et lymphatique, il atténue considérablement les tensions musculaires, un must pour le dos.


Ses bienfaits :

  • Tonifiant, harmonisant ;
  • Assouplissement du tissu cutané et musculaire ;
  • Dispersion des zones de tension ;
  • Drainage sanguin et lymphatique (idéal pour les jambes lourdes) ;
  • Actions revitalisantes et régénérantes pour le corps ;
  • Relaxation et détente profonde physique et du mental.


  • Les contre-indications* :
  • Problèmes circulatoires (varices, œdème, phlébite…) ;
  • Opération récente ;
  • Cancers, leucémies ;
  • Fièvre